PAS VIOLENT ENVERS LES FEMMES

    39

    table femme

     

    La Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des îles ne croit pas qu’il faut associer la bousculade impliquant Justin Trudeau avec une députée du NPD à la violence faite aux femmes.

     

    Rappelons que mercredi, dans un contexte de débats houleux, Justin Trudeau a traversé la Chambre des communes pour agripper par le bras le whip conservateur. En se retournant il accroché du coude la députée Ruth Ellen Brosseau, qui a grimacé de douleur.

    Le NPD a rapidement établi un lien entre la violence faite aux femmes et le geste du premier ministre. La députée du NPD Brigitte Sansoucy a même fait un lien entre les excuses de Justin Trudeau et les excuses qu’elle entendait chez les maris violents quand elle travaillait dans des maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence.

    La coordonnatrice de la Table de concertation des groupes de femmes, Mireille Chartrand, affirme qu’elle ne peut faire de lien entre la bousculade impliquant le premier ministre et la députée du NPD à la violence faite aux femmes, car la vidéo démontre que le geste est accidentel.

    Elle déplore cependant que pendant que les parlementaires débattent d’un geste accidentel, les vrais problèmes passent sous silence :

     

    Mireille Chartrand déplore l’attitude parlementaire de Justin Trudeau qui n’aurait jamais dû traverser la Chambre des communes, mais elle croit que la population est assez intelligente pour ne pas associer Justin Trudeau à la violence faite aux femmes.