PAS TERMINÉ POUR L AMIRAL

    45

    amiralgaspe

    Le maire de Gaspé ne croit pas que Transports Québec songe à abandonner définitivement le train touristique.

    Daniel Côté a profité de son passage à Québec mardi pour rencontrer les fonctionnaires du ministère sur le dossier.

    Le MTQ, qui est maintenant propriétaire du chemin de fer en Gaspésie, est sollicité pour investir 4,5 millions de dollars pour la réfection du pont Haldimand afin de permettre un retour de l’Amiral.

    Étant donné l’absence de réponse,  le maire a demandé si la région devait cesser de miser sur le train touristique pour transporter les croisiéristes d’Escale Gaspésie pour se tourner vers une autre alternative.

    Daniel Côté laisse entendre que les livres ne sont pas fermés.

    Le maire de Gaspé explique aussi qu’il ne s’entend pas avec les fonctionnaires de Transports Québec sur la question de la rentabilité du train l’Amiral. Selon Daniel Côté, le gouvernement inclut les coûts de réfection du rail dans ses chiffres, ce qui ne devrait pas être le cas.

    Enfin, aucun engagement à court terme sur les investissements nécessaires pour le retour du train touristique n’a été évoqué par les fonctionnaires.