NOUVEAU PACTE

    32

    Québec a déposé hier sa nouvelle politique de la ruralité accompagnée d’un montant de 470 millions de dollars pour les dix prochaines années.

    C’est le ministre délégué aux Régions, Gaétan Lelièvre, qui en a fait la présentation au salon rouge de l’Assemblée nationale.

    L’entente prévoit que la majorité des investissements, entre 2014 et 2024, seront versés aux municipalités régionales de comté qui seront les pivots pour le développement des territoires ruraux.

    Sur les 470 millions de dollars, 340 millions iront pour le renouvellement des pactes ruraux avec les MRC.

    63 millions iront dans un nouveau programme d’investissement nommé « pacte plus ». Ce dernier sera administré par les MRC pour des projets avec un partenariat intersectoriel.

    49 millions de dollars seront investis pour augmenter l’embauche d’agents ruraux qui passeront de 136 à 155 au Québec.

    Gaétan Lelièvre explique l’importance de cette politique pour les régions comme la Gaspésie. Chacune des MRC de la région recevra en moyenne 530 mille dollars grâce au renouvellement du pacte rural.

     

    Les MRC de la Gaspésie vont aussi bénéficier du montant maximum octroyé dans le cadre du programme « pacte plus » soit 750 mille dollars pour des projets intersectoriels. Gaétan Lelièvre donne l’exemple d’un projet de salle de cours qui a vu le jour cette année en Haute-Gaspésie de pour expliquer ce programme.

     

    Parmi les autres sommes annoncés, 8,5 millions sont accordés en soutien financier à Solidarité rurale du Québec et 9 millions vont dans des projets de recherche du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire.