NORMES RÉVISÉES DE L’ASSURANCE-EMPLOI

    25

    Le ministre du Tourisme a l’intention de dresser le portrait des impacts de la réforme de l’assurance-emploi devant la commission Duceppe-Dionne-Marsolais.

    Pascal Bérubé note que les normes révisées dans le programme d’assurance-emploi semblent pénaliser les travailleurs et les entreprises touristiques. Le ministre du Tourisme soupçonne des impacts importants.

    Il s’est d’ailleurs rendu lui-même à Ottawa, cet hiver, avec la ministre Agnès Maltais pour alerter le gouvernement fédéral sur les effets de sa décision.

    Selon Pascal Bérubé, la réforme pourrait rendre le recrutement de main d’œuvre dans le domaine touristique encore plus difficile. L’industrie pourra, même, devoir se contenter de travailleurs moins spécialisés :

    Le ministère du Tourisme a déjà dressé une liste de ses observations. Pascal Bérubé complètera la revue avec les expériences que l’industrie a observées pendant la saison estivale :

    Les associations touristiques régionales ont l’intention d’aborder les impacts dans leur industrie d’ici la fin des audiences de la commission québécoise, prévues en novembre.