NON À LA VIOLENCE

    34

    Le Regroupement des Femmes de la Côte-de-Gaspé participe à la campagne nationale des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence faite aux femmes.

    Chaque année, l’organisme participe à la commémoration de la tuerie à l’École Polytechnique qui a fait 14 victimes. La directrice du Regroupement gaspésien, Solange Désilets, soutient que la violence faite aux femmes est toujours un phénomène existant autant à l’échelle provinciale qu’en Gaspésie

     

    Selon des statistiques disponibles sur la violence faite aux femmes, une Québécoise sur 7 risque de subir de la violence. De plus, il est reconnu que les femmes sont les principales victimes de la traite des personnes et que cette dernière sert principalement à alimenter le marché de l’exploitation sexuelle.

    Le Regroupement des Femmes de la Côte-de-Gaspé compte tenir un kiosque d’information au Cégep de Gaspé afin de sensibiliser les jeunes femmes qui représente un groupe cible pour l’organisme.

    Le regroupement constitue sur toute l’année une ressource d’aide pour les femmes victimes de violence.