NÉGOCIATIONS CHEZ MERINOV

    41

    Le Conseil central CSN de la Gaspésie et des Îles demande aux députés péquistes de la région d’intervenir dans la négociation entre Merinov et ses employés.

    C’est qu’une cinquantaine de travailleurs sur les 90 œuvrant chez Merinov se sont syndiqués il y a trois ans et attendent toujours pour obtenir une première convention collective. Ces employés syndiqués ne sont pas des employés de l’État contrairement aux autres travailleurs.

    Située à Gaspé, à Grande-Rivière, aux Îles-de-la-Madeleine et à Sept-Îles, Merinov se consacre à la recherche sur la pêche et l’aquaculture.

    Le vice-président du syndicat, Wayne Duguay, affirme que des employés du centre de Grande Rivière et des îles se sont rendus hier dans les bureaux de Gaétan Lelièvre et Jeanine Richard pour les sensibiliser à la situation.

     

    Le syndicat affirme que les négociations avec Merinov se dégradent et que l’attitude patronale nuit aux relations avec ses employés. Plusieurs auraient quitté le travail ou s’absenteraient régulièrement pour des raisons de maladie.

    Wayne Duguay explique que certains points restent à négocier avec Merinov pour conclure une entente, ce qui permettrait de rassurer les travailleurs.

     

    Le syndicat n’exclut pas d’avoir recours à des moyens de pression s’il n’y a pas d’avancement dans les prochaines semaines.