MOINS DE FEMMES EN POLITIQUE

    29

    Les résultats de l’élection générale au Québec déçoivent les groupes de femmes de la Gaspésie.

    La Table de concertation des groupes de femmes déplore qu’elles seront 34 à siéger à l’Assemblée nationale sur un total de 125, ce qui constitue à peine 27 % de l’ensemble des élus à Québec.

    Il s’agit d’un recul de 6 %, Céline Breton, chargée de projet à la table de concertation.

     

    Le regroupement critique aussi le fait que seul Québec solidaire a atteint la parité au nombre de ses candidatures.

    La Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie note également que le taux d’occupation des femmes à la tête de chacune des provinces canadiennes a nettement diminué depuis 2013.

    Alors qu’elles étaient 6 l’an dernier, le Canada n’en compte maintenant plus que deux.

    L’organisme remarque aussi que les questions qui préoccupent spécifiquement les femmes ont été absentes des débats, au cours de la campagne.

    Selon Céline Breton tant qu’un gouvernement n’instaurera pas au Québec un mode de scrutin proportionnel, la démocratie sera perdante, estime-t-elle également.

     

    Selon la table des groupes de femmes, tant que les campagnes électorales seront basées sur l’image des chefs, la démocratie sera perdante.

     

    PARTAGER
    Article précédentTÊTES À PRIX DE RETOUR
    Article suivantPAS DE CRAINTE POUR LA CIMENTERIE
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.