MINUIT MOINS UNE

    24

    Société de chemin de fer de la Gaspésie évite la fin de ses opérations grâce à l’aide de trois MRC de la région et du gouvernement du Québec.

    La société, qui est sous la protection de la loi sur les faillites depuis novembre dernier, était aux prises avec un manque de liquidité qui aurait pu mettre fin à ses activités dès cette semaine.
    Lundi, les MRC de Côte-de-Gaspé, de Bonaventure et Avignon ont accepté de contribuer pour un montant de 50 mille dollars chacune sous forme de prêt.
    Le président de la société et maire de New Richmond, Éric Dubé, confirme avoir reçu aussi une aide mardi soir du gouvernement.

    La préfète de la MRC de la Côte de Gaspé, Délisca Ritchie Roussy, affirme que la région devait s’impliquer pour la sauvegarde du rail gaspésien.

    Sans l’aide des MRC et de Québec, la Société de chemin de fer de la Gaspésie risquait de cesser ses activités, ce qui aurait pu nuire à son projet de relance.

    Enfin, Éric Dubé affirme qu’une proposition provenant de Gilles Babin, propriétaire de Rail GD, sera déposée cette semaine au ministère des Transports.

    PARTAGER
    Article précédentBALISE DE DÉTRESSE RECHERCHÉE
    Article suivantPHÉNOMÈNE RARE
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.