MENACE POUR LE HOMARD?

    47
    Photo : Arrchives

    barsrayes

    Le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs affirme que le homard n’est qu’une proie occasionnelle pour le bar rayé.
    Selon les premières données d’une vaste étude sur le bar rayé que mène présentement le ministère, le poisson serait principalement piscivore. Selon la biologiste Valérie Bujold, l’analyse de quelque 300 estomacs de bars rayés porterait à croire que cet animal se nourrit d’abord et avant tout de poissons, et qu’il n’est pas sélectif sur la teneur de ses proies.


    Même si des pêcheurs ont capturé des images de bars rayés s’attaquant à de petits homards, Valérie Bujold affirme que les données récoltées ne justifient pas de s’alarmer.
    Les données utilisées par le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs sont récoltées dans le cadre d’une vaste étude sur le bar rayé, visant à document l’ensemble de son mode de vie.
    Plus d’une centaine de spécimens ont également été pourvus d’émetteurs permettant de suivre leurs déplacements.
    À nouveau, Valérie Bujold :


    Les pêcheurs qui découvrent un émetteur à l’intérieur de leur prise peuvent le signaler au ministère.
    Journaliste : Ariane Aubert-Bonn