MAXIMISER LES RETOMBÉES

    28

    Les municipalités gaspésiennes s’intéressent à l’idée de se porter acquéreur d’une petite partie des parcs éoliens pour maximiser les retombées locales de la filière.

     

    Investir dans des parcs existants permettrait aux municipalités d’accéder à de nouvelles sources de revenus. L’avantage, pour les propriétaires de parcs, de se départir d’une partie de leurs propriétés, est d’aller chercher du capital à réinvestir dans d’autres projets.

    Or, si des propriétaires de parcs souhaitaient vendre, les municipalités de la région pourraient concrétiser l’investissement par le biais de la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie-les Îles qui a été formé pour faire augmenter les bénéfices de l’éolien dans les communautés de la région.

    La régie pourrait ainsi imiter les MRC de la Matapédia et de la Mitis qui viennent d’acheter
    10 % et 2,5% du parc Lac-Alfred, situé sur leur territoire. Comme on pouvait le lire dans La Presse cette semaine, cet achat permettra aux deux MRC de toucher une part du fruit de la vente d’électricité à Hydro-Québec, pendant la durée du contrat de 20 ans.

    Bien que les municipalités gaspésiennes privilégient de devenir investisseur dans de nouveaux projets de parcs, le président de la Régie intermunicipale de l’énergie et maire de Nouvelle, Richard Saint-Laurent, estime qu’acheter des parts peut constituer une bonne occasion d’affaire. Et, les municipalités disposent déjà du pouvoir d’emprunt :

    Richard Saint-Laurent estime que les municipalités doivent être ouvertes à toute idée pouvant leur permettre d’accéder à de nouvelles sources de revenu :

    Avec sa participation de 10 % dans le parc de Lac-Alfred, la MRC de la Matapédia recevra de 500 mille à 1 million de dollars par année, nets des coûts d’emprunt.

     

    PARTAGER
    Article précédentNOUVEAU TRANSPORTEUR RÉGIONAL
    Article suivantFORUM EN SANTÉ MENTAL

    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.