MANDAT DE GRÈVE?

    38

    Le Syndicat des travailleurs de l’éducation de l’Est du Québec compte bien obtenir un mandat de grève de 6 jours de ses membres.

    Le STEEQ poursuit, jusqu’à mardi, son scrutin secret auprès de ses membres en Gaspésie.

    Le territoire de cette formation syndicale couvre les 2 commissions scolaires gaspésiennes et celle des Îles.

    La tournée s’est amorcée le 14 septembre.

    Jusqu’ici, le niveau de grogne au sein du personnel laisse croire au vice-président à l’enseignement du syndicat, Pierre-Luc Synnott, que les syndiqués voteront en faveur de la grève à exercer légalement en Fédération, en Centrale ou, plus largement, en front commun, de façon rotative.

    Pierre-Luc Synnott remarque que les travailleurs de l’enseignement semblent être prêts à se faire entendre un peu plus fort :

    Les syndiqués s’inquiètent, notamment, des effets des compressions dans les petites écoles qui sont nombreuses sur le territoire gaspésien.

    Les grands perdants risquent d’être les élèves handicapés, avec des difficultés d’apprentissage ou des troubles de l’attention :

    Les résultats du scrutin seront dévoilés mardi ou mercredi prochain.