MANDAT A REVOIR

    31

    Le gouvernement du Québec analyse actuellement le mandat de la Société de développement de l’industrie maricole.

    La corporation sans but lucratif est née en 1997 et vise à offrir aux entreprises du domaine de la mariculture de la Gaspésie/Les Iles, du Bas-St-Laurent et de la Côte-Nord une aide financière principalement pour la recherche. Le ministre responsable de la région, Gaétan Lelièvre, reconnaît que son gouvernement doit revoir la mission de la société mais également analyser toute l’industrie :

     

    Le président par intérim de la SODIM, Gilbert Scantland, est également en faveur d’une révision du mandat de l’organisme. Il considère qu’il faudra tenir compte du plan stratégique de développement de la mariculture qui a été tout récemment déposé au ministère. Gilbert Scantland rapporte que l’implantation de Merinov vient changer le tableau et que la société doit intervenir auprès des gens de l’industrie à un autre niveau :

     

    L’industrie maricole est composée surtout de la culture des moules et des pétoncles. Elle compte une vingtaine d’entreprises dans l’Est du Québec dont 7 en Gaspésie.