LOI 99 CONTESTÉE

    26

    Philip Toone croit que la décision du gouvernement Harper de contester la loi 99 est carrément une stratégie politique pour s’attirer des votes aux prochaines élections fédérales.

    Les conservateurs ont décidé d’appuyer la démarche  en Cour Supérieure de l’ex-chef du Parti égalité, Keith Henderson.  Ce dernier  conteste la loi 99 qui établie a 50% plus un le nombre de voix nécessaire pour remporter un vote sur l’avenir constitutionnel du Québec.

    Pour le député NPD de la Gaspésie et des Îles, il s’agit d’une manœuvre politique de Steven Harper pour aller chercher des votes dans les provinces anglophones lors des élections en 2015.

     

    Philipe Toone estime que le fédéral n’a pas à intervenir dans un débat qui ne regarde que les Québécois. C’est à eux que revient de décidé de leur avenir.

     

    Le député gaspésien confirme aussi que le Nouveau Parti démocratique appuie la loi 99 adoptée par le gouvernement péquiste de Lucien Bouchard en 2000.