La locomotive de l’Amiral retourne dans la Baie des Chaleurs

216

La locomotive du train touristique est finalement rapatriée dans la Baie-des-Chaleurs.

 

La Société du chemin de fer de la Gaspésie avait déjà signifié l’an dernier son intention de la reprendre pour l’utiliser au lieu de la laisser dépérir à la gare de Gaspé.

Le directeur de la société, Luc Levesque,  explique cette décision en raison des contrats qui se sont ajoutés dans le carnet de livraison et que cela était plus rentable que d’acheter une autre locomotive qui aurait nécessité des investissements de près de 200 000 dollars.

 

Les opérations entourant le transport vers la Baie des Chaleurs devraient se chiffrer à moins de 50 000 dollars.

En raison de l’inaccessibilité de la voie ferrée entre Gaspé et Caplan, Luc Levesque affirme que l’option de la route a été retenue. Les opérations ont déjà débuté cette semaine et vont se poursuivre dans les prochains jours.

 

Le directeur de la Société du chemin de fer confirme cependant que les wagons du train Amiral vont demeurer à Gaspé pour l’instant, même si ces derniers sont convoités par d’autres compagnies ferroviaires.

L’Amiral a circulé en 2013 et à l’automne 2014 pour transporter les croisiéristes d’Escale Gaspésie entre Gaspé et Percé. Le ministère des Transports a décidé au printemps 2015 de fermer le tronçon pour des mesures de sécurité.

C’est près de 20 millions de dollars qui ont été investis dans le concept du train touristique si l’on inclut la construction de la gare intermodale à Gaspé au coût de 6,7 millions de dollars. Québec a aussi financé 10 millions en 2013 pour réparer le rail entre Gaspé et Percé et ajouter des infrastructures d’accueil. Les rénovations et l’entretien du train ont couté environ 3 millions de dollars  jusqu’à aujourd’hui.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE