LES EX-EMPLOYÉS PRIS EN OTAGE

    30

    08-prevel-auberge

    Le député de Gaspé considère qu’il aurait été possible d’assurer le maintien des opérations de l’ensemble des infrastructures de Fort-Prével.

    Le scénario actuel consiste en la prise en charge de Fort-Prével par le comité de relance composé de gens de la communauté. Selon Gaétan Lelièvre, rien ne garantit le maintien des opérations de tous les bâtiments dans le futur. Il aurait souhaité une transition d’un an afin de permettre une passation adéquate des infrastructures au comité de relance :

    Le député de Gaspé est outré de voir la situation actuelle. Gaétan Lelièvre affirme que ce sont les ex-employés qui sont pris en otage dans cette décision de la SÉPAQ de fermer Fort-Prével :

    Gaétan Lelièvre craint l’abandon de certains services offerts dans le passé à Fort-Prével, ce qui représenterait de lourdes pertes pour notre région.

    Journaliste : Gilles Philibert

    PARTAGER
    Article précédentLA CONCILIATION DEMANDÉE
    Article suivantEMPLOIS MENACÉS?
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.