UNE ENQUÊTE QUI POURRAIT DURER UN AN

    28

    AVION ILES

    L’enquête du Bureau de la sécurité des transports sur l’écrasement de l’avion aux Îles-de-la-Madeleine pourrait durer plus d’un an.

    Les enquêteurs sont sur place depuis mercredi et devraient demeurer aux Îles pour quelques jours afin de trouver des indices sur les causes et les circonstances de cet accident tragique qui a causé la mort de 7 personnes.

    Le porte-parole du BST, Chris Krepski, explique que l’absence de boite noire dans ce type d’appareil, un bimoteur Mitsubishi, fait en sorte que les recherches sont plus complexes.

    Chris Krepski affirme que les résultats et le rapport sur les causes de l’écrasement pourraient être déposés d’ici un an et plus.

    Le bimoteur Mitsubishi, qui s’est écrasé aux îles et transportant Jean Lapierre et les membres de sa famille, était enregistré aux États-Unis. Il était exploité par l’entreprise Aéro Teknic, basée à l’aéroport de Saint-Hubert.

    Journaliste : Richard O’Leary

    PARTAGER
    Article précédentPAS AVANT LE CONGRÈS
    Article suivantQUE S’EST-IL PASSÉ ?
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.