LE DÉPUTÉ PRUDENT

    25

    lelievre

     

    Le député Gaétan Lelièvre apporte une nuance dans le projet d’implantation de wagons autorail sur le chemin de fer gaspésien.
    Rappelons tout d’abord que le député fédéral de la Gaspésie et des Îles, Philip Toone, la Coalition pour l’avenir du train en Gaspésie et le ministre des transports au gouvernement provincial, Robert Poëti, se sont tous dit en faveur de l’implantation de ce moyen de transport dans la région.
    Les wagons autorail sont deux fois plus légers que les locomotives traditionnelles et permettraient donc possiblement une circulation sur le tronçon gaspésien sans avoir à reconstruire tous les ponts dont la capacité portante est jugée insuffisante pour un train traditionnel.
    S’il se dit favorable à l’implantation de ce véhicule sur le réseau, Gaétan Lelièvre avertit cependant que les travaux ne doivent pas être exécutés en fonction de cet unique moyen de transport.


    De plus, Gaétan Lelièvre stipule que le gouvernement provincial, en s’étant porté acquéreur du chemin de fer gaspésien, a le devoir de le relancer, d’autant plus que son acquisition s’est faite pour une infime partie de sa valeur.

     


    C’était le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre.
    Journaliste : Ariane Aubert Bonn