LA SOLUTION, LE PÉTROLE

    34

    Près d’une trentaine de commerçants de Gaspé se sont présentés hier soir au conseil de ville pour exprimer leurs inquiétudes face à la situation économique.

    Lors de la séance du conseil, les gens d’affaires ont questionné les élus face à un ralentissement de l’économie et ramené le dossier de Pétrolia en avant-plan.

    Des intervenants ont redemandé à la Ville de considérer le développement pétrolier sur son territoire comme un moyen de créer de l’emploi et de changer la situation.

    Le porte-parole du Regroupement pour l’amélioration économique de la Gaspésie, Gaston Langlais, a dressé un portrait plutôt sombre dans les différents secteurs d’activité de la région. Il estime qu’il faut aussi cesser de bloquer les projets qui sont porteurs d’emplois.

     

    Wayne Ste croix, qui œuvre dans le secteur commercial, a aussi noter un ralentissement dans l’économie. Ce dernier a d’ailleurs questionné la réelle volonté du gouvernement de déposer son règlement sur l’eau potable afin d’encadrer le développent pétrolier.

     

    Pour sa part le maire de Gaspé, Daniel Côté, a réitéré la position de la Ville sur les hydrocarbures et a assuré qu’il fait toujours des pressions sur le gouvernement pour qu’il dépose son règlement.

     

    Daniel Côté a voulu rassurer les gens d’affaires sur la situation économique de sa ville et a affirmé que d’autres projets créateurs d’emploi sont sur la table.