LA GASPÉSIE/LES ILES AU 1ER RANG

    144
    police car speeding up in the city
    police car speeding up in the city

    En Gaspésie, sept fois plus de conducteurs prendraient la route avec les facultés affaiblies qu’ailleurs au Québec.

    C’est ce qui ressort du sondage CROP mené par Éduc’alcool, dans lequel un portrait des habitudes de consommation des québécois a été mené.

    En Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, les consommateurs d’alcool sont moins nombreux qu’ailleurs en province. Ils représentent 72% de la population, alors qu’ailleurs ce taux s’élève à 83%. Toutefois, dans la région 34% des buveurs d’alcool admettent avoir dépassé 5 verres par jour, 3 fois ou plus, lors des 12 derniers mois. Ce chiffre est 9% plus élevé qu’ailleurs en province.

    Dans la région, l’alcool est consommé principalement à la maison ou chez des amis. 7% des conducteurs automobiles qui consomment de l’alcool ont avoué avoir pris le volant après avoir consommé au-delà de la limite permise par la loi, et ce, au moins six fois au cours de la dernière année, comparativement à 1% ailleurs au Québec.

    Ces chiffres placent les gaspésiens et les madelinots au premier rang concernant conduite avec les facultés affaiblies.

    Parallèlement à ces actes, 37% des répondants gaspésiens et madelinots estiment qu’un abaissement du taux légal d’alcool pour conduire serait souhaitable, contre 28% ailleurs au Québec.

    Pour le directeur général d’Éduc Alcool, Hubert Sacy, il existe toutefois des solutions à ce problème d’alcool au volant:

    Il suggère d’appliquer ces trois mesures avant de revoir la loi sur le taux d’alcool permis pour la conduite d’un véhicule.

    Journaliste : Ariane Aubert-Bonn

    PARTAGER
    Article précédentDÉCOUVERTE INUSITÉE
    Article suivantVisiteur de taille
    Journaliste collaboratrice Rocher-Percé // 418 782-2719 // aubertbonnariane@gmail.com