LA FILIÈRE SE DÉFEND

    41

    L’Association canadienne de l’énergie éolienne ( CanWEA )estime que ce n’est pas la faute de la filière si les tarifs d’Hydro Québec augmentent.
    La société d’état a stipulé plus tôt cette semaine que 2,1% de la hausse totale de 4% demandée à la régie de l’énergie découlait des frais d’implantation des parcs éoliens.

    Pour le directeur Québec de CanWEA, Jean-Frédérick Legendre, quelle que soit la forme de nouvelle énergie à implanter au réseau, elle engendrera une hausse de tarifs.

    Il ajoute également que l’éolien est un secteur rentable et qu’il ne peut être dissocié des autres formes de production d’énergie.

    Le retombées économiques au Québec lié à l’éolien représente 473 millions de dollars annuellement.

    Quant aux hausses de tarifs qu’Hydro Québec attribue à l’éolien, Jean-Frédéric Legendre compte s’informer sur les raisons pour lesquelles Hydro Québec attribuait à la filière 2,7% de la hausse de la facture l’an dernier, avec l’implantation de 1000 mégawatts.

    Cette année, avec la moitié moins de mégawatts implantés, soit 450, Hydro Québec attribue à l’éolien une hausse de 2,1%, une proportion qui suscite des questions chez l’expert.

    PARTAGER
    Article précédentMOINS DE NOUVEAUX ÉTUDIANTS
    Article suivantFMBM ÉDITION 2014
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.