LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT PREND LE CONTRÔLE DE LA CIMENTERIE

    77

    Ciment McInnis Cement Plant in Quebec

    Les dépassements de coûts de 450 millions $ à la cimenterie de Port-Daniel, en Gaspésie, forcent la famille Beaudoin-Bombardier à céder le contrôle du projet à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ).

    L’institution injectera 125 millions $ de plus dans le projet — ce qui fait passer sa participation à 265 millions $. De plus, la société de portefeuille BlackRock se joint au groupe d’investisseurs avec  125 millions $.

    Au total, la participation de la Caisse de dépôt et placement  dans le projet atteindra 55 pour cent, comparativement à 45 pour cent pour la famille Beaudoin-Bombardier.

    La Caisse assure que ce nouveau financement sera suffisant afin de compléter le projet. Maxime Chagnon de la Caisse de dépôt ajoute que cette décision vise à «protéger le capital de ses déposants» :

     

    Initialement, le projet de cimenterie était appuyé par 450 millions $ de fonds publics provenant d’Investissement Québec.

    Un navire pour transporter le ciment

    Par ailleurs, Ciment McInnis annonce ses plans d’utilisation d’un navire de transport de ciment en vrac et muni d’un équipement d’autodécharge, une première du genre dans l’industrie.

    Le navire sera affrété par l’entreprise en vertu d’une entente à long terme avec son propriétaire, NovaAlgome Cement Carrier.

    Construit en 2011, le vaisseau est en cours de conversion pour le transport du ciment, en Chine. Il devrait être livré au début 2017.