Interrogation sur le nouveau modèle de financement en santé

    440

    Le Centre intégré de santé et des services sociaux de la Gaspésie s’interroge sur les répercussions  que le nouveau mode de financement axé sur le patient, proposé par Québec, aurait sur son budget.

    Le ministère de la Santé étudie depuis 2013 la possibilité de modifier son approche dans la façon de financer les soins de santé au Québec. Déjà un projet pilote est en cours au CHU de Sainte Justine.

    En ce moment, le financement est global et attribué selon le nombre de personnes dans une région, ce qu’on appelle l’approche populationnelle.

    Le nouveau modèle pourrait être basé sur les services donnés aux patients et l’efficacité du système de santé, appelé l’approche par patient.

    Le directeur des ressources financières et de l’approvisionnement au CISSS de la Gaspésie, Jean-Pierre Collette, affirme que le modèle actuel de financement n’est pas parfait, mais tient compte de certaines réalités régionales.

     

    Jean-Pierre Collette explique que le nouveau modèle regardé par le ministère de la Santé serait toute autre chose. Le CISSS se demande quel impact cette nouvelle façon de faire aurait sur le budget de la Gaspésie.

     

    Un rapport d’expert a été déposé en 2014 au gouvernement du Québec et recommande que le financement du système de santé soit axé sur le patient.

    LAISSER UN COMMENTAIRE