INQUIET DES IMPACTS

    30

    sylviculteur

    Le Groupement Forestier Coopératif de la Péninsule s’inquiète des impacts de la disparition du Programme de création d’emplois en forêt.

    Le ministre Laurent Lessard, a annoncé vendredi dernier que le financement de ce programme était mort et enterré. Pour le directeur administratif du groupement forestier de la péninsule, Brian Lequesne, cette décision aura des impacts négatifs pour son entreprise de coopération :

    D’autre part, le directeur administratif du groupement gaspésien affirme qu’il est essentiel d’assurer la régénération de la ressource forestière en Gaspésie puisque le ministre des Forêts veut rendre disponible plus de volume de bois pour les usines. Brian Lequesne ne comprend donc pas la décision du gouvernement de faire disparaître le programme de création d’emploi en forêt :

    Les représentants du Groupement ajoutent que les investissements de 2 millions de dollars dans les forêts privées de la Gaspésie et des Iles annoncés constituent le budget régulier et qu’il n’y a rien de nouveau. Il importe également de préciser que les réalités diffèrent d’une MRC à l’autre concernant la mise en marché et le prix du bois.

    Lors de la rencontre de vendredi dernier à New-Richmond, le ministre et les intervenants de l’industrie forestière du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie ont tenu des discussions informelles. De plus, le ministre Lessard n’a pris aucun engagement.

    Journaliste : Gilles Philibert