DÉCEPTION À ESCALE GASPÉSIE

    70

    Escale Gaspésie confirme son inquiétude vis-à-vis la situation entourant le train touristique pour le début de saison des croisières.

    Alors que six navires qui feront escale à Gaspé cet automne ont déjà retenu les services de l’Amiral, les travaux de réfection du pont de Haldimand ne sont pas encore débutés. L’infrastructure ne serait pas sécuritaire selon le MTQ.

    Considérant que l’appel d’offres n’est pas encore lancé et que les travaux devraient s’échelonner sur deux mois, la situation pourrait contraindre Escale Gaspésie à annuler des excursions en septembre et peut être l’ensemble des forfaits.

    Le chef d’escale, Stéphane Ste-Croix, est déçu et inquiet alors qu’il est en plein processus de vente du train touristique.

    Stéphane Ste-Croix explique aussi que des annulations du service du train touristique cet automne pourraient nuire à Escale Gaspésie dans le futur. Selon le chef d’escale, ce serait un bien mauvais signal pour les lignes de croisières.

    Le chef d’escale se questionne aussi sur cette interdiction de passer sur le pont de Haldimand alors que l’automne dernier le train l’Amiral y a circulé à plusieurs reprises alors que les travaux n’étaient pas terminés.

    C’était Stéphane Ste-Croix, d’Escale Gaspésie.

    Journaliste: Richard O’Leary