IL FAUT SOUTENIR L INDUSTRIE

    27

    damour2

    À l’aube de la mise en place de la prochaine politique énergétique du Québec, Jean D’Amour affirme qu’il faut soutenir l’industrie éolienne.

    La politique doit être présentée dans les prochaines semaines et guidera les actions du Québec pour les 10 prochaines années, de 2016 à 2025, en matière de développement énergétique.

    La filière éolienne demande au gouvernement de garantir dans cette politique un minimum de 350 mégawatts par année en appels d’offres publiques afin d’assurer la pérennité de l’industrie jusqu’en 2025.

    À partir de ce moment, les manufacturiers pourront être soutenus par des contrats provenant de la réfection de parcs rendus en fin de vie.

    Le ministre responsable de la région, Jean D’Amour, ne donne pas de précision sur la place qu’occupera l’éolien dans la politique énergétique, mais croit que les retombées liées à cette industrie justifient son soutien.

    Jean D’Amour en profite aussi pour affirmer que la filière éolienne a eu le dos large concernant les coûts réels d’exploitation de ce type d’énergie.

    Les coûts engendrés pour la production d’énergie éolienne lors du dernier appel d’offres de 450 mégawatts étaient de 6,3 cents du kilowattheure, en bas des 7,5 cents estimés pour le projet hydroélectrique du barrage la Romaine, selon CANWEA.

    journaliste: Richard O’Leary

    PARTAGER
    Article précédentPRÉCISIONS DE PÉTROLIA
    Article suivantENTENTE SIGNÉE

    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.