GESTION DES RESSOURCES MARINES

    58

    PECHE-MER-THONIER

    Au moment ou une nouvelle étude conclut que le déclin des stocks mondiaux de poissons est plus important que prévu, le contrôle des différentes espèces au Québec se fait adéquatement.
    C’est ce qu’affirme le directeur régional de la gestion des pêches intérimaires à Pêches et Océans alors que des chercheurs de la Colombie-Britannique estiment que les prises mondiales ont connu une croissance importante à la fin des années 90. Selon eux, 80% des espèces de la planète sont surexploitées.
    Selon Denis Gros-Louis, les méthodes de gestion au Québec permettent d’assurer une protection des ressources marines dans le fleuve et l’estuaire du St-Laurent. La contribution des scientifiques, des pêcheurs et des Premières Nations permet d’établir une gestion efficace des ressources marines.
    Les informations reliées à l’abondance et la distribution des espèces sont utilisées afin d’établir les quotas :

     


    Selon Denis Gros-Louis, la majorité des espèces, dont la pêche est autorisée au Québec, ne sont pas menacées :

     


    Par ses méthodes de gestion, le ministère des Pêches et des Océans veut assurer la durabilité des pêches et la pérennité des stocks.
    Journaliste : Gilles Philibert

    PARTAGER
    Article précédentCOALITION MAIN ROUGE
    Article suivantPROJET DE LOI 64
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.