GASPÉ REVIENT À LA CHARGE

    34

    danielcote2

    La Ville de Gaspé réitère au gouvernement du Québec la tenue d’un BAPE pour tout projet de forage et de mise en exploitation d’hydrocarbures dans sa municipalité.

    La municipalité revient à la charge une fois de plus pour que le gouvernement tienne un Bureau d’audiences publiques sur l’environnement en milieu habité, et ce, avant que tout autre forage ou étape majeure se poursuivent sur son territoire.

    Le maire affirme que ce type d’analyse doit se faire afin d’avoir l’heure juste sur les prochaines étapes de travaux de Pétrolia à Haldimand. Daniel Côté cite en exemple le développement de l’énergie éolienne qui dans la majorité des cas nécessite la tenue de BAPE :

    Daniel Côté souhaite que le gouvernement du Québec délègue davantage de pouvoir aux municipalités pour la gestion de son territoire :

    Selon le maire de Gaspé, plusieurs questions sont toujours sans réponse. C’est pourquoi sa municipalité a toujours l’intention d’interpeller le gouvernement du Québec pour enfin obtenir un BAPE :

    Il rappelle que son conseil municipal n’est pas contre le développement des hydrocarbures sur son territoire, mais que le développement de cette industrie doit se faire dans le respect des communautés et de l’environnement.

    Journaliste : Gilles Philibert

    PARTAGER
    Article précédentRÉACTION DE LA CCTG
    Article suivantDISTINCTION INTERNATIONALE

    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.