GASPÉ DANS LA COURSE

    39

    Gaspé veut améliorer son économie et met tout en œuvre pour que TUGLIQ s’installe à son port de mer.

    Au prise, depuis les derniers mois, avec des pertes d’emplois liées à la fonction publique du gouvernement du Québec et du Canada en plus  d’une incertitude entourant l’usine de LM Wind Power à partir de 2016, la Ville de Gaspé veut mettre la main sur le projet de TUGLIQ.

    L’entreprise voudrait exploiter le gaz naturel qui proviendrait de Bourque, près de Murdochville, ce qui permettrait la création de 250 emplois dans la Côte-de-Gaspé, dont plus d’une cinquantaine pour une usine de liquéfaction installée, à Sandy Beach.

    Daniel Côté est aussi conscient que d’autres entreprises pourraient profiter du gaz naturel pour s’installer à Gaspé.

    Le maire tient à préciser que même si la Ville est réticente dans le dossier pétrolier à Haldimand, il en est tout autrement pour le gaz naturel.

    Daniel Côté affirme aussi que la Ville met tout en œuvre pour attirer TUGLIQ. Le maire précise que Gaspé peut offrir un congé de taxe jusqu’à 5 ans dans le parc industriel de Sandy Beach grâce à l’obtention d’une loi privée adoptée par le gouvernement du Québec en 2005.

    TUGLIQ doit rencontrer les élus de la Ville de Gaspé prochainement pour présenter son projet et regarder les possibilités pour le site du port de mer.

    Journaliste: Richard O’Leary