FIXATION DES PRIX

    169
    Photo : Archives

    homardier saint-georges-de-malbaie

    Les pêcheurs de homards de la Gaspésie pourraient se doter d’un plan conjoint afin d’avoir de meilleur prix pour leurs captures.
    Le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie proposera à ses membres de mettre en place un tel système afin de se donner un pouvoir de négociation en matière de fixation des prix avec les industriels.
    Cette volonté du regroupement est attribuable à la fluctuation des prix survenus encore cette année. Le directeur, O’Neil Cloutier, explique que dans la première semaine de pêche le prix était de 7 dollars la livre pour ensuite chuter sans raison apparente.


    La mise en place d’un plan conjoint permettrait aux pêcheurs de homards de négocier avec les usines de transformation pour obtenir un prix plus juste pour leurs captures. O’Neil Cloutier confirme que le regroupement va sonder ses membres dans les prochaines semaines afin de vérifier l’intérêt de ces derniers.


    Aux Îles-de-la-Madeleine, le plan conjoint sur le homard, qui a été instauré en 1991 en vertu de la Loi sur la mise en marché des produits agricoles et alimentaires, a été le premier du secteur des pêches.

    PARTAGER
    Article précédentENJEUX MAJEURS
    Article suivantNOUVEAU FORAGE POUR JUNEX
    Journaliste collaboratrice Rocher-Percé // 418 782-2719 // aubertbonnariane@gmail.com