FILIÈRE ÉOLIENNE QUÉBÉCOISE

    32

    L’énergie éolienne demeure dans les plans du gouvernement Couillard malgré la vente à perte des kilowattheures et les importants surplus d’électricité.

    Le ministre de l’Énergie et des ressources naturelles et ministre du Plan Nord, Pierre Arcand, a annoncé, il y a quelques jours, la mise en place d’un groupe de travail pour développer la filière éolienne québécoise.

    Composé de représentants de l’industrie et du gouvernement, le groupe ciblera les marchés potentiels.

    Il présentera ses recommandations dans le but d’élaborer la future politique énergétique, dont la sortie est prévue en 2015.

    Le ministre Pierre Arcand soutient que la province ne doit pas cesser d’investir dans sa filière éolienne, comme le suggère la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec. Québec doit, par contre, trouver un équilibre :

     

    Selon le ministre, développer l’énergie éolienne au Nord-du-Québec et le Nunavik où Hydro-Québec n’est pas présent pourrait être intéressant :

     

    L’industrie a généré plus de 5000 emplois au Québec, dont 1200 en Gaspésie et la MRC de la Matanie en période de construction.

     

    PARTAGER
    Article précédentMÉDUSE
    Article suivantPASSE-DROIT ENVIRONNEMENTAL?

    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.