FERMETURE DU CONSORTIUM

    34

    Le Consortium en foresterie Gaspésie-les-Îles ferme ses portes après 12 ans d’activité dans la région.

    Les compressions du gouvernement libéral auront aussi raison de se centre de recherche et de transfert de connaissance qui employait 7 professionnels du milieu forestiers.

    Le directeur du consortium, Eduardo Bittencourt, affirme que le budget de l’organisme tournait autour de 400 à 500 mille dollars par année. La moitié provenait de la Conférence des élus, qui a été abolie, de l’UQAR et du ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs.

    Des efforts ont été faits ces dernières semaines pour demander de l’aide au gouvernement du Québec, mais sans succès.

    Eduardo Bittencourt affirme qu’avec la fermeture du Consortium en foresterie, c’est toute l’expertise des chercheurs que la région va perdre.

    Plusieurs projets avaient été réalisés au cours des années et avaient bien servi la région et le ministère des Forêts.

    Le Consortium en foresterie Gaspésie-les-Îles devrait fermer ses livres officiellement cette semaine lors de sa dernière assemblée générale.

    Journaliste : Richard O’Leary