FERMETURE DE LA RADIO MARITIME

    73

    Le Centre de communication et de trafic maritime de Rivière-au-Renard cessera complètement ses opérations aujourd’hui (vendredi) à compter de 16h00.

    En conférence de presse ce matin à Rivière-au-Renard, convoquée par le député NPD, Philip Toone, plusieurs intervenants ont confirmé la fermeture définitive de la radio maritime sur le territoire de la Gaspésie. La décision du gouvernement conservateur de centraliser les activités à les Escoumins remonte au 17 mai 2012. Le directeur de l’Association des capitaines-propriétaires de la Gaspésie, Jean-Pierre Couillard, affirme qu’il s’agit d’une décision qui met en péril la vie des utilisateurs du St-Laurent :


    Le Centre de communication maritime de Rivière-au-Renard assurait notamment la sécurité des pêcheurs, des et des marins navigants dans le golfe St-Laurent. Cette fermeture occasionne 16 pertes d’emploi et les pertes économiques dans notre région se chiffrent à 2 millions de dollars.
    Le représentant syndical des employés du Centre de communication et de trafic maritime de Rivière-au-Renard, Victor Chiasson-Lebel, rapporte que la technologie qui a coûté 40 millions de dollars jusqu’à maintenant connaît des ratés, ce qui met en péril la vie des utilisateurs du St-Laurent. Ce sont 500 bateaux qui circulent durant la saison de pêche :


    Le scénario de fermeture de la radio maritime de Rivière-au-Renard prévoit également le démantèlement des équipements et du bâtiment.
    Le député Philip Toone prend l’engagement de rouvrir la radio maritime de Rivière-au-Renard si son parti est porté au pouvoir le printemps prochain.
    La radio maritime qui a été initialement implantée à Pointe-à-la-Renommée en 1904 opère à Rivière-au-Renard depuis les années 50.
    Journaliste : Gilles Philibert

    PARTAGER
    Article précédentBONNE SAISON EN VUE
    Article suivantQUÉBEC CONTREVIENT À SA LOI

    Journaliste collaboratrice Rocher-Percé // 418 782-2719 // aubertbonnariane@gmail.com