FAIBLE TAUX DE DIPLOMATION

    46

    La commission scolaire ces Chic-Chocs se taille la neuvième place dans le palmarès peu enviable des commissions scolaires avec le plus bas taux de diplomation au Québec.

    Ces chiffres publiés ce mardi dans le Journal de Québec révèlent que le taux de diplomation est de 66% en moyenne dans les établissements de la commission scolaire des Chic-Chocs.

    Comme l’indique la directrice des services éducatifs aux jeunes pour la commission scolaire des Chic-Chocs, Line Miville, plusieurs facteurs expliquent pourquoi aussi peu de diplômes sont recensés dans les statistiques de la région:

    Si un jeune termine sa formation en plus de sept ans, il est donc exclu des statistiques concernant le taux de diplomation.

    Line Miville ajoute que depuis la dernière décennie, le taux de diplomation augmente tout de même de façon significative.

    La même tendance est visible en province, alors que le taux de diplomation a augmenté en moyenne de 5% . Notons que ces statistiques comprennent l’obtention du diplôme d’études secondaire, une qualification pour un métier semi-spécialisé ainsi que les diplômes d’études professionnelles.

    Journaliste : Ariane Aubert-Bonn