EXPORTATION DÉFAVORISE LM WIND POWER

    66

    Des clauses concernant l’exportation incluses dans le dernier appel d’offres de 450 mégawatts d’énergie éolienne sont l’une des raisons pour lesquelles LM Wind Power obtient peu de contrat.

    Des clauses concernant l’exportation, incluses dans le dernier appel d’offres de 450 mégawatts d’énergie éolienne, sont l’une des raisons pour lequel LM Wind Power obtient peu de contrats.

    Même si les promoteurs qui ont décroché les projets de parcs ont l’obligation de fabriquer 35 pour cent des composantes dans les usines de la Gaspésie et de la MRC de Matane, cela n’assure pas pour autant des contrats pour Gaspé.

    LM Wind Power devrait obtenir des contrats pour seulement 75 des 450 mégawatts.

    Hydro-Québec permet dans l’appel d’offres que des composantes fabriquées dans la région et vendues à l’extérieur du Québec puissent être comptabilisées dans le contenu régional. Ces ventes peuvent aussi servir d’échange pour l’achat de composantes d’éoliennes ne provenant pas de la région.

    Selon  le maire de Gaspé, Daniel Côté, c’est ce qui se produirait avec deux des trois projets de parc éolien retenus dans l’appel d’offres. Soient, celui de 225 mégawatts dans le Bas-Saint-Laurent avec le turbiner Vestas et celui de 150 mégawatts dans Chaudière-Appalaches avec Seimens.

    Dans les deux cas, les entreprises  importeraient des pales provenant de leurs usines au lieu de les acheter de LM Wind Power. En contrepartie, les turbiners feraient fabriquer des tours, notamment Marmen à Matane, pour ensuite les expédier à l’extérieur du Québec et ainsi remplir les exigences du 35% de contenu régional.

    Le maire de Gaspé, Daniel Côté, affirme que cette pratique légale, est l’un des éléments qui fait en sorte que LM Wind Power n’a pas obtenu de contrat pour les 375 mégawatts en questions, ce qui aurait permis à l’entreprise de remplir son carnet de commandes jusqu’en 2018.

    Daniel Côté affirme que des discussions ont eu lieu avec Vestas et Seimens afin de voir la possibilité d’acheter des pales de LM Wind Power à Gaspé. Le maire est plutôt pessimiste à ce sujet.

    LM Wind Power espère maintenant obtenir des contrats à l’extérieur du Québec pour garnir son carnet de commandes à partir de 2018.

    PARTAGER
    Article précédentPROJET ÉDUCATIF
    Article suivantTDLG 2015
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.