EN RÉFLEXION…

    28

    damour2

    Jean D’amour ne veut pas préciser pour l’instant quels ports de mer Québec pourraient acquérir en Gaspésie, mais avoue que celui de Gaspé a du potentiel pour le développement économique de la région..

    Le ministre responsable de la stratégie maritime était au fait des intentions du fédéral et avoue avoir rencontré son homologue, Lisa Raitt, en octobre dernier sur le sujet.

    Le gouvernement du Québec a d’ailleurs commandé une étude afin d’évaluer les différentes opportunités pour se porter acquéreur d’infrastructures portuaires qui sont dans le processus de cession.

    Questionné sur d’éventuels choix que pourraient faire son gouvernement concernant les quais gaspésien, Jean d’Amour a répété qu’il attendait les résultats de l’étude. Il a cependant avoué que le port de Gaspé, qui est en eau profonde et accessible à l’année, était bien positionné.

    Le ministre responsable de la région explique que Québec doit aussi négocier avec le fédéral pour obtenir des montants d’argent pour l’entretien des infrastructures portuaires qui seraient choisies.

    Le processus du gouvernement fédéral pour céder les ports de mer doit s’enclencher cet été. Pour sa part, Jean D’Amour présentera les détails de sa stratégie maritime aussi dans la période estivale.

    Source : Richard O’Leary