ÉPAQ AVENIR

    71

    Le rapport du comité interministériel sur l’avenir de l’École des pêches du Québec, à Grande -Rivière, sera rendu public le 30 octobre.
    Le directeur général du Cégep de la Gaspésie et des Îles, Roland Auger se réjouit de la volonté politique démontrée par le gouvernement du Québec pour l’ÉPAQ :


    Il est impératif, selon Roland Auger, que les mandats de l’École Nationale des pêches soient clarifiés ainsi que ceux des autres maisons d’enseignement dispensant de la formation dans ce secteur :

    Le programme de formation compte une trentaine d’élèves, alors qu’il lui en faudrait 90 pour atteindre le seuil de rentabilité, selon les critères du ministère de l’Éducation.

    Le problème, explique le directeur-général, c’est qu’il y a plus de finissants, par année, que ne peut en absorber l’industrie :

    Fondée il y a 65 ans, l’ÉPAQ offre quatre programmes de formation spécialisés en pêche, en aquaculture, en transformation et en mécanique marine.