RAIL PAS SÉCURITAIRE À GASPÉ

    34

    Un bout du tronçon du chemin de fer près de Gaspé devra être déplacé et reconstruit en raison d’une fissure sur le terrain qui le supporte.

    Après le pont de Haldimand,  le ministère des Transports vient d’identifier une autre portion de la voie ferrée qui n’est pas sécuritaire.

    Le président de la Société de chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé, explique avoir discuté avec le MTQ du sujet. Il s’agit d’une portion du rail située près de Douglastown qui longe la mer.

    Pour ce qui est du déplacement et de la reconstruction de la voie ferrée, Éric Dubé, affirme qu’il est possible de faire les travaux rapidement si le rail peut être replacé sur les terrains qui appartiennent déjà à la société de chemin de fer.

    Concernant le pont de Haldimand, Éric Dubé ajoute que le MTQ n’a pas encore lancé l’appel d’offres pour réparer l’infrastructure. Selon le président de la société de chemin de fer, il est peu probable que des travaux soient effectués cet automne.

    Autant dans le cas du pont que du rail à déplacer, il faudra donc attendre de connaître les intentions du ministère des Transports pour avoir une idée du moment où le train Amiral pourra circuler l’an prochain.

    Journaliste: Richard O’Leary