EN APPUI AU MAIRE

    62

    andre boudreau perce

    Plusieurs représentants de l’industrie touristique appuient la ville de Percé dans sa démarche d’acquisition du quai.

     

    Au lendemain de la fermeture temporaire du quai par Pêches et Océans Canada, Escale Gaspésie, la Coopérative du Géoparc de Percé, le parc national de l’Île Bonaventure et du Rocher-Percé et l’Office de tourisme du Rocher-Percé ont confirmé leur appui à la ville de Percé dans sa démarche d’acquisition du quai et de gestion à travers une billetterie unique.

     

    Alors que les négociations entre les compagnies opérant les bateaux et la ville de Percé semblent dans une impasse quant à la façon de gérer la rentabilisation du quai, le président d’Escale Gaspésie, Francis Dumont, rappelle à quoi ressemble le modèle de gestion proposé:

    Comme l’indique la présidente de l’Office de tourisme du Rocher-Percé, France Lebreux, les partenaires ont tout intérêt à trouver un terrain d’entente pour l’avenir du tourisme à Percé.

    La présidente du Géoparc de Percé, Cathy Poirier, indique que l’objectif est de faire payer les utilisateurs du quai, et non pas les compagnies de croisières:

    Le maire de Percé, André Boudreau, se dit heureux de l’appui des représentants de l’industrie touristique.

    Le directeur général de la ville de Percé n’exclut pas la possibilité d’utiliser les représentants de l’industrie touristique comme médiateurs dans ce dossier, puisque les négociations sont interrompues entre la ville et les bateliers.

    Journaliste: Ariane Aubert Bonn