DROGUE DU VIOL À GASPÉ

    70

    Le propriétaire du Bar La Voûte de Gaspé confirme qu’une cliente a été victime des symptômes reliés à la consommation de GHB.

    Jeudi soir dernier, une jeune femme a été incommodée par un produit appelé communément « drogue du viol ». Le tenancier du bar, Simon Synnott, affirme que sa cliente était dans un état qui correspond aux effets du GHB :

    Le propriétaire du bar La Voûte laisse entendre que d’autres cas pourraient avoir été vécus en Gaspésie. Il mentionne que les autres propriétaires de bars de la région sont préoccupés par ce phénomène qui s’étend un peu partout au Québec.
    Simon Synnott lance un appel à la prudence et invite particulièrement les femmes à s’assurer que leur consommation soit à l’abri d’une telle situation :

    Joint ce matin, la porte-parole de la SQ, Nathalie Girard, a confirmé qu’une enquête est en cours dans cette affaire.

    Journaliste : Gilles Philibert

    PARTAGER
    Article précédentDÉCEPTION
    Article suivantMARCHE À GASPÉ