DISPARITION DE LA TABLE MARICOLE

    46

    MARICULTURE

    La Table maricole du Québec cesse ses activités faute de financement.

     

    Québec retire son aide annuel de 85 mille dollars qu’il allouait depuis trois ans à la table.
    Pourtant, c’est le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation lui-même qui avait encouragé le Regroupement des mariculteurs à former cette table de concertation, regroupant les représentants de l’ensemble de la filière, dont Pêches et Océans Canada, Merinov et l’AQIP.
    La coordonnatrice de l’organisme, Sophie Fortier, dit que sa dissolution, annoncée pour le 27 mai, laisse l’industrie dans le désarroi :

    N473a

    Sophie Fortier ajoute que le Regroupement des mariculteurs est lui-même sans soutien de l’État depuis la fin décembre.

    Elle dit qu’après l’abandon des investissements provinciaux dans la Société de développement de l’industrie maricole, et la promesse de crédits d’impôt brisée, les mariculteurs se sentent laissés pour compte :

    N473b

    Le Regroupement des mariculteurs du Québec regroupe une dizaine de membres actifs.

    PARTAGER
    Article précédent15 MILLIONS POUR ORBITE
    Article suivantBILAN DE SAISON
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.