DIMINUTION DE SERVICE

    33

    sante

    Un médecin gaspésien craint que le projet de loi 20 du ministre Gaétan Barrette ait des conséquences néfastes sur les services de santé donnés à la population des régions, comme en Gaspésie.

    Le projet prévoit notamment que les omnipraticiens devront suivre jusqu’à 1500 patients, pour faciliter l’accès à un médecin de famille.

    Comme plusieurs collègues de la région, le Dr Mathieu Bernier du secteur de Gaspé pratique en milieu hospitalier, en urgence et à son bureau.

    Il s’attend à ce que le projet de loi 20 crée nécessairement des manques d’effectifs en milieu hospitalier puisque les médecins de famille devront suivre davantage de patients à leur bureau.

    Et, en raison du manque de médecins spécialistes en région, l’impact sera plus fort dans les hôpitaux de la Gaspésie, prévoit-il. Il cite en exemple le secteur de l’oncologie :

    Le Dr Mathieu Bernier affirme aussi que les CLSC comme ceux de Murdochville, de Grande-Vallée et de Paspébiac pourraient aussi être pénalisés par les exigences du ministre de la Santé.

    Enfin, selon le médecin, 90 % des omnipraticiens au Québec assument les services de garde dans les urgences et ce nombre est plus élevé en région. Si ces derniers sont déplacés vers leur bureau il y aura des pertes en milieu hospitalier.

    Source: Richard O’Leary

    PARTAGER
    Article précédentRETOUR POUR ACCÈSLOGIS
    Article suivantAIDE AUX ÉCOLES
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.