DIFFICILE

    35

    Gaétan Lelièvre affirme qu’il sera difficile pour Gaspé d’obtenir plus d’argent de Québec pour financer ses projets d’approvisionnement d’eau potable.

    Les investissements pour améliorer les infrastructures en eau potable à Gaspé sont évalués à 7 millions pour le centre-ville et environ13 millions pour Rivière-au-Renard.

    La Ville demande au gouvernement de contribuer pour près de 80% du coût des travaux alors que le programme régulier offre 66%.

    Le ministre explique d’abord que les règles ont changé depuis 2011 et que les montant allouer pour l’amélioration des infrastructures en eau potable ne sont plus les mêmes.

     

    Gaétan Lelièvre affirme qu’il sera difficile pour Gaspé d’obtenir davantage d’aide en raison de sa situation financière.

     

    La Ville de Gaspé espère que les négociations vont permettre une entente avec Québec cet automne pour aller ensuite en appels d’offres afin de débuter les travaux au centre-ville au printemps 2014.

    Le projet de construction d’une usine de filtration à Rivière-au-Renard fera partie d’une seconde phase.