DES INQUIÉTUDES

    44

    La Commission jeunesse de la Gaspésie-les Îles veut que Québec dévoile rapidement son jeu sur l’orientation qu’il entend prendre.

    Sans consulter le réseau, Québec a annoncé, le 22 avril, l’abolition des Forums jeunesse. Du même coup, le gouvernement de Philippe Couillard a annoncé que les fonds dédiés jusqu’alors à ces organismes seront transférés aux Carrefours jeunesse emploi.

    1 mois plus tard, ni la commission jeunesse, ni les carrefours jeunesse emploi ne savent de quelle façon cet argent sera redistribué. Et la commission craint que la région ne touche aucune somme pour la concrétisation de projets pour la jeunesse en 2015-2016.

    La présidente de la Commission jeunesse de la Gaspésie-les Îles, Émilie Thériault, soutient que tous les projets innovants pour stimuler les jeunes et les efforts de rapatriement des 18-35 ans dans la région sont maintenant plongés dans l’incertitude :

    De plus, les organismes jeunesse craignent que le gouvernement, dans +sa nouvelle politique dédiée aux jeunes, concentre ses efforts sur les
    15-29 ans, ce qui signifierait une perte nette en Gaspésie et aux Îles si les transferts gouvernementaux étaient au prorata de cette tranche d’âge :

    La Commission jeunesse de la Gaspésie-les Îles s’inquiète, de surcroît que l’argent du Fonds régional d’investissement jeunesse, les 406 mille dollars, et le soutien financier pour la gestion des forums ne soient pas entièrement transférer dans les 5 carrefours jeunesse emploi de la région.