DERNIÈRE CHANCE…

    32

    Le ministre des Transports du Québec qualifie le plan de restructuration de la Société de chemin de fer de plan de la dernière chance.

    Un plan de restructuration de la Société de chemin de fer de la Gaspésie en partenariat avec le privé vient d’être déposé au ministère.
    Ce plan implique Temrex, Rail GD et Fabrication Delta qui seraient responsables de la gestion des opérations. Robert Poëti salue l’implication du secteur privé dans cette tentative de sauvetage du chemin de fer.

    Il souligne également la participation financière de 3 MRC qui ont injecté chacune 50 mille dollars pour permettre à l’entité propriétaire du rail de poursuivre ses opérations.
    Cependant le ministre est clair.

    Le gouvernement a investi près de 44 millions de dollars dans ce dossier depuis 2007.

    La rentabilité n’est toujours pas au rendez-vous. Le plan de restructuration sera étudié avec soin mais il s’agit du plan de la dernière chance.
    Le ministre refuse que ce dossier devienne un gouffre financier :

    Le ministère vient d’accorder une aide de 100 mille dollars qui permettra à la Société de chemin de fer de la Gaspésie de poursuivre ses activités jusqu’en février.

    PARTAGER
    Article précédentOUI AU COMITÉ
    Article suivantKÉOLIS S OPPOSE

    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.