DÉPENSES JUSTIFIÉES

    37

    Philip Toone affirme que les dépenses liées à son budget de fonctionnement sont plus élevées que d’autres députés en raison de l’éloignement.

    Le rapport annuel des dépenses des députés fédéraux révèle que certains députés élus au Québec présentent des dépenses plus élevées que d’autres. Ottawa a mis en ligne, cette semaine, ce rapport de dépense des députés au 31 mars dernier.

    Le député néo-démocrate de la Gaspésie et des Îles, Philip Toone, apparaît à cette liste, avec des dépenses de 450 mille dollars par année. De tous les députés de l’est du Québec, c’est lui qui remporte la palme.

    Le député souligne que l’éloignement d’Ottawa et l’étendue de la circonscription sont les raisons qui justifient ces dépenses plus élevées, surtout en coût de transport :

     

    Philip Toone trouve justifiées ces dépenses. Il estime que l’ensemble des contribuables du Canada paie pour l’accessibilité d’un député élu dans une région éloignée.

    Sur un budget de 450 mille dollars , 218 milles sont alloués pour le maintient du personnel dans 4 bureaux de la circonscription. Un autre 50 mille dollars va pour l’hébergement et les publications du député.

    Philip Toone reçoit un salaire moyen de 160 mille dollars qui n’est pas inclus dans son budget de dépense.

     

     

     

    PARTAGER
    Article précédent3 ANS DÉJÀ
    Article suivantROSES DES SABLES