DÉCEPTION AUSSI À MATANE

    133

    LM WIND

    Le maire de Matane est déçu que l’utilisation de la clause d’exportation de composantes ait nui à certains manufacturiers dans l’appel d’offres de 450 mégawatts d’énergie éolienne.

    La possibilité des turbiniers Vestas et Seimens de se servir de l’exportation de tours fabriquées au Québec pour combler les exigences du contenu régional de 35% fait en sorte que LM Wind Power, à Gaspé, et Enercon, à Matane, n’ont pas obtenu les contrats souhaités.

    Même si l’entreprise Marmen, située à Matane, a obtenu la majorité des contrats pour la fabrication des tours, le maire trouve décevant la tournure des événements.

    Jérome Landry explique que les deux nouveaux joueurs ont profité de ces clauses pour remporter deux contrats de parc totalisant 375 mégawatts sur les 450 qui étaient en appels d’offres.

    Jérome Landry affirme qu’il fera front commun avec ses collègues de Gaspé et New-Richmond devant la commission parlementaire sur l’énergie afin de revendiquer des modifications pour protéger les usines implantées en Gaspésie et dans la MRC de Matane.

    Environ 1200 personnes travaillent dans les usines de composantes éoliennes en Gaspésie et dans le MRC de Matane.

    Source Richard O’Leary

    PARTAGER
    Article précédentHONNEUR ET FIERTÉ
    Article suivantPÉTITION POUR LES RÉGIONS
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.