DÉCEPTION

    37

    Les maires de Gaspé et Percé sont stupéfaits et déçus du virage que vient de prendre la SEPAQ dans le dossier de l’Auberge et le Golf de Fort-Prével.

    La SEPAQ a décidé de vendre les actifs et se donne jusqu’au 30 janvier pour trouver preneur, sinon elle cessera les opérations de Prével en 2016.

    Pourtant, les deux municipalités négociaient depuis cet été avec la Société des établissements de plein air pour trouver une solution pour l’avenir du site.

    Le maire de Gaspé, Daniel Côté, affirme ne pas comprendre cette décision. Alors que les discussions portaient sur une cession des actifs, voilà que la SEPAQ effectue un virage majeur en décidant de vendre.


    Même chose du côté du maire de Percé, André Boudreau, qui mentionne que des pistes de solutions pour les opérations de Fort-Prével semblaient se mettre en place.

    Du côté de la Société des établissements de plein air du Québec, on mentionne que les négociations avec les deux villes étaient trop longues et sans propositions concrètes.

    De plus, s’il y avait de l’ouverture pour céder le site pour une somme symbolique avec un montant d’argent pour une remise à niveau, cela ne semble plus le cas. La responsable des communications de la SEPAQ, Lucie Boulianne.

    Les deux maires ont maintenant l’impression que le but de la démarche est d’en venir à une fermeture du site de l’Auberge et du Golf de Fort-Prével.

    Journaliste: Richard O’Leary