COUPURES PAS ACCEPTABLE

    37

    Le député de Gaspé dénonce les coupures du gouvernement libéral en Gaspésie dans les budgets du ministère des Transports.

    La région recevra près de 50 millions dollars de moins sur deux ans pour la réfection de son réseau routier.

    En exemple, cette année près de 60 millions de dollars seront investis alors que l’an dernier ce montant était de 84 millions, soit 24 millions de moins.

    Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, considère que la région est perdante avec ces coupures du gouvernement libéral.

    L’an dernier, le gouvernement du parti québécois avait aussi coupé dans le budget alloué à la région, le faisant passer de 128 à 84 millions de dollars.

    Gaétan Lelièvre explique qu’à l’époque une bonne partie de cette baisse a été absorbée par une diminution des prix dans les soumissions pour effectuer les travaux routiers en raison des effets de la commission Charboneau.

    Le député de Gaspé, qui est aussi critique en matière des affaires municipales et des régions, comprend mal la répartition des coupures dans le budget du MTQ. Gaétan Lelièvre explique que les régions sont plus touchées que les grands centres.

    Le député de Gaspé trouve d’ailleurs inappropriées les déclarations du ministre régional, Jean d’Amour qui se réjouit des investissements annoncés par le gouvernement libéral pour le réseau routier de la région.

    PARTAGER
    Article précédentBONNE SAISON
    Article suivantTRAVAUX SUR LA 198
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.