COUPURES INÉVITABLES?

    29

    Le président de la Table des préfets de la Gaspésie est peu optimiste quant au maintien du service d’Orléan Express sur le territoire.

    Kéolis, le détenteur de la flotte d’autocars prétend être incapable de poursuivre la desserte de la région, de façon aussi soutenue qu’actuellement, en raison de problèmes de rentabilité.

    Jean-Guy Poirier craint que la région se retrouve devant d’autre choix que d’abdiquer devant cet argument. Ceci aurait pour effet, note le préfet, de priver la région de desserte.

    Kéolis veut réduire de six à deux le nombre de trajets en Gaspésie et ne plus desservir le secteur de Percé.

    Le préfet soutient que l’information que présente Kéolis démontre un problème récurrent de rentabilité, qui n’est pas compensé par les revenus reliés aux trajets plus achalandés comme ceux entre Québec et Montréal :

     

    Souvent, estime Jean-Guy Poirier, la clientèle qui utilise le service, ne possède pas de voiture, d’où l’importance d’offrir une autre option.

    Ce sera donc la tâche des élus, note-t-il, de demander à Québec de s’impliquer pour compenser la réduction à prévoir de ce service privé.

     

    PARTAGER
    Article précédentPRÈS DE 300 ACTEURS DE LA FILIÈRE
    Article suivantPÊCHE DU BAR RAYÉ
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.