COUPURES À RADIO-CANADA

    42

    La section régionale de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec dénonce les compressions annoncées à Radio-Canada.

    La semaine dernière Radio-Canada annonçait la compression de 657 postes. En Gaspésie aucune coupure de journaliste n’est prévue, mais la programmation subira quand même certaines réductions. Ainsi, selon la FPJQ, l’émission du samedi matin à la première chaine, Le samedi, qui parlait de la Gaspésie, du Bas-St-Laurent, de la Côte-Nord et des Îles, disparaitra dès le 19 avril.

    À noter que jusqu’en 2009 cette émission traitait uniquement de la Gaspésie-les-Îles. Il s’agit donc d’un deuxième recul. Selon la FPJQ les coupures en Gaspésie se font souvent de façon insidieuse. Par exemple même si aucun poste de journaliste n’est coupé la direction de Radio-Canada, faute de budget, refuse de plus en plus souvent aux journalistes de se déplacer.

    La soirée électorale du 7 avril en est un bon exemple de l’effet de plusieurs années de réduction de service en Gaspésie. Selon la présidente de la FPJQ, Geneviève Gélinas,  Radio-Canada n’a affecté personne pour couvrir les Îles-de-la-Madeleine ce soir-là.

     

    La FPJQ affirme aussi que Radio-Canada remplace de moins en moins les vacances et les congés des journalistes.

     

     

    PARTAGER
    Article précédentCHASSE INTERDITE
    Article suivantÉTUDE HYDROGÉOLOGIQUE COMPLÉTÉE

    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.